Ah le e-commerce c'est fastoch

e commerce draguignan

 

En 2017, les Français ont dépensé en ligne 81,7 milliards d'euros, en croissance de 14,3%, grâce à une clientèle élargie, l'augmentation de la fréquence d'achat et les nouveaux comportements d'achats sur mobile...
La France, au 3e rang européen des ventes en ligne, compte 37 millions de cyber-acheteurs qui ont dépensé chacun en moyenne près de 2.200 euros. Le secteur a profité du bond de 38% du "m-commerce" (les achats via un smartphone ou une tablette)*...


Moi aussi j'aimerais bien profiter de cette nouvelle économie

Et bien il suffit simplement de créer mon site de vente en ligne et le tour est joué!!
Je n'ai pas un gros budget, je trouve un prestataire... Facile
On crée le site... Facile
Et puis... Ben c'est tout!!
Et puis j'attends les commandes, longtemps, longtemps, longtemps...

J'ai vendu 2 Tshirts (j'aurais pu dire casserole, clé à molette...) en 3 semaines, ce n'est pas avec ça que je vais concurrencer Amazon...

Immense déception et voilà le temps des questions

Mon prestataire Internet est-il à la hauteur?
Bah woui après tout c'est lui qui a fait le site et si ça ne marche pas c'est sûrement de sa faute!!

Il ne vous l'a pas dit que l'investissement de la création du site ne représente qu'une petite part du budget à prévoir?

Que le référencement naturel d'un site prend du temps, pas mal de temps et attendre le visiteur puis l'acheteur est désespéramment long (cher).

Mais ai-je bien réfléchi en amont de mon projet?

J'ai  du rater quelque chose alors?

Sauf cas particuliers (B to B), niche de produits exclusive ou idée géniale (si, si ça existe) vous avez besoin rapidement de visiteurs sur votre site pour les transformer en acheteur, mais pas que !

Un des premiers élément de réflexion (et vraiment pas le seul) c'est d'abord un peu de maths!

googleOn va partir du principe que
• votre seuil de rentabilité est atteint pour 100€ TTC de commande par jour
• Que l'on estime le montant de votre panier moyen à 20€

Il vous faudra donc minimum 5 commandes/jour, jusqu'à là pas trop dur les maths et facile non? pour 5 commandes, il me suffit de 5 visiteurs... Ben non!

Quittons le "virtuel" et retrouvons la dure réalité du réel, j'ai une boutique" physique", devant ma porte passent 500 personnes combien d'entres elles vont y pénétrer et combien vont acheter?

Le nombre de personnes passant devant votre porte est la visibilité du site sur "l'Internet" que ce soit le positionnement du site sur les moteurs de recherche, la présence sur les réseaux sociaux, les blogs, sites, youtubeurs (et j'en passe ) où l'on parle de vous et qui si c'est bien fait vous raméne des visiteurs... mais aussi la pub classique (papier, journaux, télé...).

Soyons fou, on va dire que sur 500 personnes 60 (12%) vont passer la porte ... et ce n'est pas fini! sur ces 60 là entre 40 et 50% vont ressortir tout de suite car votre offre ne correspond pas à leurs attentes, on va dire 45% ressortent immédiatement c'est ce que l'on appelle le "taux de rebond" (pour un site correctement réalisé il devrait se situer entre 30 et 50%, au delà il y a comme un léger problème).

e commerce draguignan 2Bon il me reste donc 33 clients dans la boutique... super!! Ben encore non!

Il reste ce que l'on appelle le taux de conversion, c'est le pourcentage de personnes présentes dans la boutique qui vont réaliser un acte d'achat et ce taux de conversion est en moyenne de... 3%, il me reste donc 1 (0.99) client qui va acheter ...

Si je reprends le calcul à l'envers pour ma boutique en ligne, il me faudra 5 achats donc 5x33= 165 visiteurs avant rebond (45%) soit 300 (300-45%) visiteurs par jour...

Donc pour "amortir" votre activité il faut vous donner les moyens (financiers, humains...) d'attirer 300 personnes par jour sur votre site.

Bien sûr les paramètres varient en fonction de votre activité, de votre seuil de rentabilité, du prix de vente de vos produits... Mais ce simple calcul rarement effectué par le candidat à l'e-commerce a au moins le mérite d'appréhender une des nombreuses conditions afin d'éviter un naufrage numérique.

Il va de soit que les valeurs moyennes utilisées ici sont tributaires de bonnes conditions de réalisation de votre site Internet qu'il existe des solutions techniques pour doper "artificiellement" la fréquentation de votre site Internet (Adwords...) mais tout celà est une autre histoire...

*Sources Par latribune.fr | 06/02/2018

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir